365 jours de ProVéto Junior Conseil : rétrospective d’une année pas comme les autres

Juillet 2020, clap de fin pour ProVéto Junior Conseil à l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort. Des départs en vacances sur fond de crise sanitaire, une école au ralenti qui voit ses étudiants quitter progressivement le campus… Si ce n’est déjà fait pour la grande majorité profitant des cours en « distanciel » pour fuir la chaleur parisienne. Pour ProVéto, le défi est grand en cet été 2020. Le bureau s’est en effet enrichi de dix nouveaux membres. Ces derniers rejoignent les quatre “Vieux” qui débutent leur deuxième mandat. Malgré la motivation générale, une ombre d’inquiétude plane tout de même sur le bureau de ProVéto : comment assurer la pérennité de l’association malgré le contexte sanitaire, le distanciel et ce turn-over exceptionnel ?

Les 14 membres du conseil d’administration de ProVéto Junior Conseil.

Pour tous les membres du conseil d’administration, anciens comme nouveaux, les objectifs sont clairs : surmonter la crise sanitaire tout en assurant la croissance de la première Junior-Entreprise vétérinaire de France.

Une Junior bien entourée

En septembre, ProVéto Junior Conseil remet les machines en marche, et ce sans lésiner puisque l’association parvient à organiser un pot de rentrée réunissant des invités aussi nombreux qu’importants pour elle. Des clients fidèles tels que Japhy ou Vetalia, des partenaires essentiels comme la BNP, la CNJE mais aussi École du Louvre Junior Conseil et AgroParisTech Service Etudes. Des membres de l’administration de l’EnvA et de nombreux alumni faisaient également partie de l’assemblée. Bon nombre ont donc répondu présents, une métaphore à la fois symbolique et concrète pour ProVéto Junior Conseil. La réussite de ce pot de rentrée témoigne non seulement du soutien dont elle dispose, mais aussi de la motivation, de l’énergie, et de l’ambition qui animent les membres du bureau à l’aube de cette nouvelle année.

Malgré de nombreuses restrictions en raisons du contexte sanitaire, ProVéto Junior Conseil a pu organiser notre pot de rentrée annuel en présence de nombreux invités.

Un début d’année encourageant pour ProVéto

C’est donc un début d’année encourageant pour ProVéto. Malgré une légère baisse du nombre d’adhérents qui passe de 347 à 316, attribuable sans grands doutes à la crise sanitaire, ProVéto enchaîne les contrats au cours de l’année. Au total, la Junior-Entreprise signera 24 missions, soit 3 de plus que l’année précédente, augmentant par la même occasion son chiffre d’affaire de plus de 6000 €. ProVéto franchit ainsi en mai dernier la barre des 45 000 €. Ces résultats ne sont certainement pas dus au hasard.

Si ProVéto Junior Conseil réussit à traverser cette année si particulière en relevant les nombreux défis qui s’offraient à elle, c’est avant tout grâce à l’implication et l’exigence dont a fait preuve chaque membre du bureau. Le profond remaniement de celui-ci aura donc eu l’effet escompté. L’organisation des pôles est plus pertinente, la prospection plus efficace. De plus, des stratégies rentables auront permis à ProVéto de battre son record du nombre de missions signées, en dépit d’un contexte qui ne laissait pourtant rien présager de bon. Mais cette réussite témoigne aussi de la qualité des services proposés par la Junior-Entreprise. Les quelques 90% de clients ayant signé pour une seconde mission d’une année à l’autre ou en cours de l’année sauront être gage de l’indiscutable aptitude de ProVéto et de ses 73 consultants à remplir les missions qui leur sont confiées.

Organigramme du conseil d’administration 2020-2021.

Élargir ses horizons

ProVéto Junior Conseil ne compte bien sûr pas s’en arrêter là. Au cours de l’année, la Junior-Entreprise a entamé de nombreux projets afin de continuer sur cette lancée. Et ce, en gérant les contraintes parfois considérables imposées par la pandémie. ProVéto poursuit tout d’abord son partenariat avec VétoFocus, site participatif de cas cliniques et gestes techniques de la profession vétérinaire.

Si la Junior-Entreprise souhaitait également renforcer son lien avec l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, via un investissement actif au service de la nouvelle première année de formation initiale ouverte aux candidats post-bac, ce ne sera finalement pas pour tout de suite. ProVéto poursuivra cependant la discussion avec l’EnvA pour concrétiser ce projet. Ce serait l’occasion pour l’association de devenir un véritable acteur de l’intégration de cette première année dans le cursus, notamment grâce à différentes missions qui mettraient en lien les étudiants en première année avec ceux des promotions supérieures.

En outre, c’est aussi la famille ProVéto Junior Conseil qui s’agrandit. Après le lancement de ProVéto Junior Conseil Lyon en 2019, c’est maintenant au tour de l’école vétérinaire de Toulouse de créer sa Junior-Entreprise. Les premières démarches sont en cours et les Toulousains sont nombreux à vouloir se lancer dans l’aventure. Passe décisive d’Alfort à Toulouse donc, qui ne manquera pas de marquer très prochainement son premier essai.

Des partenariats durables

Enfin, le lien entre la BNP et ProVéto perdure cette année encore. La banque offre en juin des places pour Roland Garros aux membres du bureau, qui ont pu découvrir de façon privilégiée le stade mythique. Peu de temps avant, la BNP avait sponsorisé un tournoi d’une tout autre envergure : le tournoi ProVéto, un événement annuel se déroulant sur le campus d’Alfort et destiné aux étudiants vétérinaires, a ainsi pu avoir lieu grâce au travail acharné mais consciencieux des membres du bureau. Le tournoi ProVéto aura finalement été le seul – mais pas le moindre – événement de l’école cette année. Preuve parmi tant d’autres que la Junior-Entreprise reste et demeure un pilier de la vie étudiante de l’EnvA.

Si une chose est à retenir cette année de ProVéto Junior Conseil, c’est donc bien sa persévérance et sa détermination à ne pas se laisser submerger par les vagues de la pandémie. Un bilan positif, qui ressort de l’audit annuel opéré par la CNJE, soulignant l’intéressante singularité de la Junior-Entreprise vétérinaire au sein du Mouvement. L’obstination de ProVéto Junior Conseil aura très clairement porté ses fruits. Elle a non seulement permis à la Junior-Entreprise de croître en dépit d’un contexte plus que défavorable, mais également de renforcer son statut, ses liens et sa réputation tant à l’échelle de l’école que plus largement dans le monde vétérinaire et des Junior-Entreprises. Et à l’aube de cette nouvelle année 2021-2022, ProVéto Junior Conseil compte bien faire en sorte de continuer sur cette lancée !